Navigation

Contenu et informations principales

Le roman de la rose

Voir le manuscrit numérisé

Voir les enluminures numérisées

Ce précieux exemplaire du Roman de la Rose provient de la bibliothèque de Jules Garinet. Ce roman en vers, entamé vers 1225 par Guillaume de Lorris, fut poursuivi cinquante années plus tard par Jean Chopinel, dit Jean de Meung. Les 4058 premiers vers de Guillaume de Lorris racontent un parcours initiatique amoureux où les idéaux courtois sont personnifiés, tandis que les 18 000 octosyllabes de Jean de Meung développent en de longues dissertations une théorie rationnelle des rapports sociaux.

Le manuscrit conservé à Châlons est dû à un copiste Picard prénommé Pierre, actif vers 1320. Composé de cahiers de huit pages de grand format, il offre une composition esthétique remarquable. La disposition du texte en deux colonnes, le tracé noir des réglures et l'alignement des initiales de chaque vers donnent à l'ensemble un aspect géométrique rigoureusement symétrique. Les 28 miniatures illustrent surtout la partie allégorique de Guillaume de Lorris qui se prête plus à des représentations symboliques. A l'exception du 1er feuillet inscrit dans un encadrement, les peintures se présentent le plus souvent sur des fonds à damiers caractéristiques du gothique flamboyant.

cote MS 270

Informations complémentaires