Visite Guidée
En un clic

James R. Europe et les Harlem Hell fighters : conférence

Tout-publicArchivéMis à jour le : 30 / 06

Guillaume Kosmicki revient sur un épisode moins connu de la Grande Guerre : les origines du jazz, la vie de James Reese Europe et de quelques-uns de ses musiciens, la situation des noirs et la ségrégation dans l’Amérique du début du 20e siècle.

Le 1er janvier 1918, le 15e régiment d’infanterie du corps expéditionnaire américain, composé de soldats noirs, débarque à Brest. Sa fanfare, dirigée par le lieutenant James Reese Europe, improvise un concert dont le premier morceau est une Marseillaise jouée de façon syncopée, à la manière d’un ragtime, que le public met beaucoup de temps à reconnaître. Cet événement est l’une des premières prestations d’un orchestre de jazz américain en France. Les concerts se multiplient dans de nombreuses villes au cours de l’année 1918. Rebaptisé 369e régiment des "Harlem Hellfighters", ces hommes passent sous commandement français et sont envoyés au front, où ils s’illustrent dans les combats.

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?