Visite Guidée
En un clic

Conférence sur la littérature féminine au Japon

A pompidouArchivéMis à jour le : 15 / 01

Dans le Japon impérial de la fin du Xème siècle, une dame de cour invente le roman en racontant la vie amoureuse d'un prince dans "Le dit du Genji". D’autres rédigent des journaux intimes, notamment Sei Shônagon avec ses célèbres "Notes de Chevet" : la littérature japonaise naît sous l’influence de l’écriture des femmes. S'ensuivra  une longue période de mise à l’écart, et la "littérature féminine" sera longtemps considérée comme un sous-genre. Mais aujourd’hui les romancières japonaises prennent leur revanche et occupent le devant de la scène.

Corinne Atlan a été diplômée à 20 ans de l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales. Elle a vécu près de vingt ans en Asie, enseignant le français au Japon (Tokyo, Nagano, Nagoya et Kyoto) et au Népal (Centre Culturel Français de Katmandou).

Elle a traduit à ce jour plus de 60 oeuvres japonaises (Hitonari Tsuji, J.±Asada, Haruki Murakami entre autres) et publié plusieurs essais et deux romans dont "Le Cavalier au miroir" recommandé par Mathieu Ricard. Elle vit à Kyoto.

Pour découvrir Corinne Atlan : www.corinne-atlan.fr/corinne-atlan 

Accès

Adulte

Lieu de l'animation

Bibliothèque Pompidou

Actions rapides

Partager

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?